Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 23:59

Bon pied bon œil, nous partîmes avec la ferme intension de visiter enfin le Château. Et nous voici, faisant le pied de grue dans les Jardins Méridionaux, pour voir l'ancien Palais Royal et au passage les joyaux de la couronne qui sont exceptionnellement exposés (voir journée d'hier pour ceux qui n'ont pas suivit)
Au bout d'une heure 1/4, ne sachant pas sur quel pied danser, nous avons calculé la vitesse de rentrée des visiteurs. Ayant compris que nous en aurions au moins pour 3H, nous sommes parti en espérant que demain il y aurait moins de monde (Mais pourquoi y a t'il tout ce monde en vacances un dimanche ...).

Nous avons quand même pu trainer nos pieds dans les autres parties du Château qui restaient accessibles, comme la Ruelle d'Or, la Galerie du Château et la Basilique St Georges.

Basilique St Georges

Basilique St Georges

Troisième Cour du Chateau

Troisième Cour du Chateau

Entrée et Première Cour du Chateau

Entrée et Première Cour du Chateau

Les pieds au sec ... à non, pardon, "Mouillés" ... nous avons attendu de pouvoir rentrer dans la Cathédrale St Guy, sous la pluie et le vent glacial pendant 30 minutes ...

Cathédrale St Guy
Cathédrale St Guy
Cathédrale St Guy
Cathédrale St Guy

Cathédrale St Guy

Une fois la visite faite, style métro au heure de pointe, toujours sur le pied de guerre, nous avons redescendu Mala Strana (mangé un Trdlo au passage), passé le Pont Charles, traversé le quartier Juif pour aller admirer une magnifique collection d'art médiéval de Bohème, ainsi qu'un beau cloitre roman mais particulièrement dépouillé ...

Cloitre du Couvent Sainte Agnès de Bohème
Cloitre du Couvent Sainte Agnès de Bohème

Cloitre du Couvent Sainte Agnès de Bohème

Histoire de reposer nos pieds, nous nous sommes arrêté manger une petite Palacinky (Crêpe fourrée, l'un des rares desserts tchèque) en buvant un café viennois (chercher l'erreur).

Au final on ne pouvait plus mettre un pied devant l'autre, mais Prague, c'est quand même le pied !


PS: certaines photos ont été prises le matin quand il faisait encore beau et qu'il n'y avait pas encore la foule ...

Partager cet article

Repost0
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 23:59

Mais quand on monte les escaliers de Mala Strana pour aller au Château et que celui ci se retrouve fermé et sous contrôle militaire, pour les grandes célébration du jubilé de Charles IV (700 ans) on est quand même un peu déçu...


Mais qu'à cela tienne, nous avons monté et descendu toutes les rues et ruelles pavées du quartier du Château. Et en guise de Palais nous en avons quand même fait une bonne quantité:
- Palais Sternberg, avec sa collection de peinture (dont un Dürer)
- Palais Schwarzenberg, lui aussi avec sa collection de peinture (dont un Rembrandt)
- Palais Toscan
- Palais Martinic
- Palais Cernin
- Palais Adria (c'est pas le même style)

Palais Sternberg

Palais Sternberg

Palais Schwarzenberg

Palais Schwarzenberg

Palais Toscan

Palais Toscan

Palais Martinic

Palais Martinic

Palais Cernin

Palais Cernin

Palais Adria

Palais Adria

Plus tous ceux devant lesquels nous sommes passés, et qui sont aujourd'hui des ambassades (États Unis, Japon, Allemagne, ...)

Ajoutons à cela une Abbaye avec sa salle de Philosophie

Salle de Philosophie de l'abbaye de Strahov

Salle de Philosophie de l'abbaye de Strahov

Un sanctuaire, celui de Lorette (Loreta) qui abrite les vestiges de la maison de la Vierge

Sanctuaire de Lorette

Sanctuaire de Lorette

Des rues pavées qui montent et qui descendent (à oui, on l'a déjà dit...)
Le quartier de Mala Strana

Rue qui joint le Quartier du Chateau à celui de Mala Strada

Rue qui joint le Quartier du Chateau à celui de Mala Strada

L’église St Nicolas (ce n'est pas la même que dans la Vieille Ville)

Le step, ca fait les fessiers....
Le step, ca fait les fessiers....

Et enfin, LE Pont Charles .... noir de monde, comme ces statues....

Pont Charles

Pont Charles

Nous avons donc bien mérité notre bière locale et notre vin chaud avec un goulasch traditionnel !

Le step, ca fait les fessiers....
Le step, ca fait les fessiers....

Pour finir cette journée bien remplie, la ville en beauté pavée de ses lumières !

Pont Charles de nuit

Pont Charles de nuit

Eglise St Nicolas (de la Vieille Ville) de nuit

Eglise St Nicolas (de la Vieille Ville) de nuit

Partager cet article

Repost0
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 23:59

Voici une nouvelle petite escapade de 4 jours à Prague (Praha en tchèque).

Une première journée marquée par les "clichés" de la visite de Prague:

- Tour en bus avec des commentaires d'une guide Tchèque.

- A midi, repas au café de la Maison Municipale, avec son décor Art Déco

Café "Art Déco" de la Maison Municipale

Café "Art Déco" de la Maison Municipale

- L'horloge astronomique qui fait apparaitre toutes le heures les douze apôtres pendant que la Mort agite son sablier.

Détail de l'horloge astronomique

Détail de l'horloge astronomique

Deux des Apôtres

Deux des Apôtres

- La Place de la Vieille Ville

Place de la Vieille Ville

Place de la Vieille Ville

- Le quartier Juif avec son cimetière et ses synagogues.

Synagogue Espagnole

Synagogue Espagnole

- Le Clementinum avec sa magnifique bibliothèque baroque (photos interdite, donc je vous invite à aller voir les photos via votre navigateur favori ...)

- Un petit repas le soir avec une saucisse chaude accompagnée de Spaetzle au lard et au chou.

- Un concert dans l'église St Nicolas avec "Les 4 saisons" de Vivaldi, "La petite musique de nuit" de Mozart, deux concertos de Bach, et le Largo de la "Symphonie du Nouveau Monde" du compositeur Tchèque Dvorak !

Eglise St Nicolas

Eglise St Nicolas

Concert dans l'église St Nicolas

Concert dans l'église St Nicolas

- Et enfin, notre coup de cœur, et de bouche: manger un Trdlo, délicieux gâteau (base de brioche) cuit à la broche.

Trdlo

Trdlo

Manque aux clichés, entre autre, le Pont Charles et le Château. On les a quand même aperçus depuis le haut du Clementinum .... et il faut bien en garder un peu pour les jours suivants.....

Château

Château

Pont Charles

Pont Charles

Partager cet article

Repost0
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 15:00

Aujourd'hui on va vous proposer une petite escapade en Aragon. Quelques heures de route, un simple tunnel a passé et le beau temps...alors que la grisaille régnait sur les Pyrénées françaises....
Des paysages très différents de ce que l'on peut trouver de l'autre côté de la frontière. Au bout d'un peu plus d'une heure de route nous arrivons à notre lieu de villégiature : Liguerre de Cinca.
Entouré de vignes d'un coté et surplombant la vaste retenue d'eau d'El Grado de l'autre, le tout petit village a été entièrement rénové de fort belle manière.

Liguerre de Cinca
Liguerre de Cinca
Liguerre de Cinca
Liguerre de Cinca
Liguerre de Cinca
Liguerre de Cinca

Au sud ouest de Liguerre, a une heure de route environ, se trouve le très beau village d'Alquézar (de l'arabe al-qasr, "le château").

Le site d'Alquézar est saisissant : au détour de la route apparaît le village (dont le centre urbain a été déclaré Monument Historique Artistique par la UNESCO en 1982), accroché au rocher et dominé par son majestueux château-collégiale construit sur le rebord du canyon du río Vero. C'est un dédale de ruelles irrégulières bordées de maisons aux façades blasonnées et aux portails de pierre.

Les Arabes avaient construit ici un alcázar, repris par le roi Sanche Ier Ramirez à la fin du 11 e s. Malheureusement nous sommes arrivés trop tard pour visité le monument !

Liguerre de Cinca

Le lendemain en rentrant vers la France nous sous arrêtâmes à Aínsa-Sobrarbe

Au XIe siècle, Aínsa est la capitale du royaume de Sobrarbe avant d'être incorporée au Royaume d'Aragon.

Liguerre de Cinca
Liguerre de Cinca

On y trouve entre autre l'église collégiale Santa Maria d’Aínsa

La construction de cette église romane (consacrée en 1181) commence à la fin du XIe siècle pour ne s'achever qu'au cours de la seconde moitié du XIIe siècle.

Cet édifice est pourvu d'un cloître triangulaire du XIVe siècle.

Liguerre de Cinca
Liguerre de Cinca

Puis retour vers la France, beau temps jusqu'au tunnel.....puis grisaille de l'autre coté !

Pour terminer, voici 3 photos de la faune locale !

Liguerre de Cinca
Liguerre de Cinca
Liguerre de Cinca

Partager cet article

Repost0
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 21:32
Domino
Domino

De sa fourrure blonde et brune
Sort un parfum si doux, qu'un soir
J'en fus embaumé, pour l'avoir
Caressé une fois, rien qu'une.

C'est l'esprit familier du lieu;
Il juge, il préside, il inspire
Toutes choses dans son empire;
Peut-être est-il fée, est-il dieu?

Quand mes yeux vers ce chat que j'aime
Tirés comme par un aimant,
Se retournent docilement
Et que je regarde en moi-même,

Je vois avec étonnement
Le feu de ses prunelles pâles,
Clairs fanaux, vivantes opales,
Qui me contemplent fixement.

Baudelaire, Les fleurs du mal

Domino

Domino, 15 Avril 2004 - 11 Février 2015

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 05:49

Ces quelques mots rappelleront à certain un générique célèbre des années 80 !

 

Me voici donc à Dallas (3ème ville du Texas derrière Houston et San Antonio mais la 4ème aire urbaine des Etats-Unis avec la banlieue), ou quand un voyage de travail ce transforme le temps d’un WE en visite « culturelle » . Visite culturelle, c’est vite dit car Dallas n’est pas reconnue pour son patrimoine mais plus pour son bétail et ses puits de pétrole immortalisé chez nous par J.R. et la famille Ewing… mais on fait ce que l’on peu avec ce que l’on a … et aujourd’hui je n’avais avec moi qu’un petit téléphone portable de 3Mo… qui n’est déjà pas terrible pour téléphoner, mais qui l’est encore moins pour photographotographie.

Incontestablement, impossible de passer à Dallas 51 ans et un jour plus tard sans s'arreter par Elm Street, et la Dealey Plaza où JFK fut assassiné. Une croix peinte en blanc sur la route montrant l’endroit, des dizaines de personnes, vendeur de livre, conteur retraçant les faits … incontestablement un lieu ayant marqué l’histoire contemporaine.

 Photo0063

 Photo0072

Quittant la Dealey Plaza, on remonte Main Street qui pour l’occasion était fermé à la circulation à cause des préparations du marché de Noel. Idéal pour se balader en T-shirt. Mais ne vous y fiez pas, 5 jours plus tôt , il faisait -6° le matin !

 

Voici donc un petit aperçu des grattes ciel de Dallas en remontant Main Street.

 Photo0086

 Photo0091

 Photo0098

Photo0108

Photo0109

Photo0121

Photo0123

Voici maintenant quelques vues plus « globale » de la ville.

 Photo0055

 Photo0058

 

Du Portugal nous avions essayé de vous mettre l’eau à la bouche avec les pâtisseries locale. Ici point de photo de brownies, cookies ou autre pecan pie.

Juste une photo du KingKong burger du resto du coin …

Photo0033r

 

 

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 21:40

Ça y est, c'est la fin!

Nous voici revenu à Lisbonne afin de prendre notre vol de retour. Petit au revoir à la ville et au pays depuis le Cristo Rei d'où l'on peut avoir une belle vue panoramique sur la ville...

rps20140904 152127

rps20140904 152417

rps20140904 152658

rps20140904 152626

rps20140904 152504

Bon, on a aussi refait la queue à la pâtisserie de Belém pour racheter des pasteis....

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 22:56

Nous reprenons donc la route vers Lisboa (Lisbonne pour celles et ceux qui n'ont pas lu la 2nd chronique du voyage). Fini les plages ensoleillées de l'Algarve, place aux falaises abruptes de la côte atlantique avec ses vagues et ses embruns, les paradis des surfeurs.

Toujours aussi belles mais encore plus froides, certaines plages nous invitent quand même à rester un moment au soleil à regarder les vagues. Petite sélection du jour:

Arrifana, paradis des surfeurs. Découverte tôt le matin, elle était encore recouverte de ses embruns.

 rps20140903 224507

 

Odeceixe, véritable lagon breton. Eau turquoise et transparente, plage de sable fin et eau froide comme dans le Finistère. Particularité du site: la plage forme une anse entourée par un bras de rivière qui se jette dans l'océan.

 rps20140903 224732

 rps20140903 224559

 rps20140903 224654

Malhão, très sauvage et peu fréquentée car non indiquée, non surveillée et difficile d'accès. Pour s'y rendre en voiture, tourner à gauche au deuxième rond point puis lorsque la route fait un virage, continuer tout droit sur le chemin de terre (cf Guide du Routard).

 rps20140903 224813

 rps20140903 224849

Pour aller de plages en plages, nous aurions aussi pu naviguer sur la frégate Fernando II e Gloria, mais après avoir parcouru l'équivalent de 5 fois le tour du monde entre Lisboa et Goa (Inde), elle brûla en 1963 et fut reconstruite à l'identique pour l'exposition universelle (cf Chroniques jour 3). Ouverte au public nous avons pu nous balader sur ses différents ponts.

rps20140903 225055Ô

rps20140903 225013

rps20140903 224932

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 00:11

Les villes du littoral de l'Algarve ne resteront pas dans nos mémoires pour leur beauté. Difficile de passer après les petits villages de l'Alentejo.

En effet, ici comme sur beaucoup de côtes, l'urbanisation à outrance à pris le  dessus. Cependant, lorsque l'on arrive enfin à la côte nous pourrions nous croire au bout du monde. La terre s'arrête nette, offrant aux voyageurs un défilé de falaises abruptes. Nous sommes allés à l'extrémité la plus sud occidentale de l'Europe : Cabo de Sao Vicente.

rps20140902 233749

rps20140902 233706

A quelques km de ce bout du monde se trouve la forteresse de Sagres.

rps20140902 233514

Continuant notre collection de cartes postales des plus belles plages de l'Algarve, nous sommes allés à Praia de Marinha (dans le top 5 des plus belles plages de la région)

Malheureusement une mauvaise marée y avait charrié quantité d'algues. 

 rps20140902 234311

A suivi la plage de Carvalho petit coin de paradis où il fait bon étendre sa serviette. Baignade obligatoire malgré une eau rafraîchissante... cela reste l'océan atlantique !

 rps20140902 233434

rps20140902 233322

 

La plage la plus connue de Lagos (ville ou nous dormons) fait 4km de long, mais nous préférons les petites criques accessibles par 200 marches. 

Voici Do Camilo:

 rps20140902 233959

Puis sa soeur Doña Ana

 rps20140902 234039

 

Petite spécialité du jour: le poisson à la Cataplanas, sorte de tajine locale, mangé en terrasse, dans une petite rue piétonne du centre de Lagos, accompagné d'un vino verde...bref les vacances!

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 00:11

... enfin pour quelques jours seulement ! Mais il est vrai que les plages de l'Algarve donneraient envie d'y rester plus longtemps! 

Pour commencer la journée nous découvrons Tavira, ville côtière la plus peuplée de l'Algarve au XVIeme mais qui a su rester authentique malgré le tourisme de masse.

rps20140901 233617

 rps20140901 234256

Nous avons pu profiter de sa plage de sable fin blanc à perte de vue pour nous baigner un peu. La particularité de cette plage: son cimetière d'encres marines.

rps20140901 233703

Petit arrêt à Faro, capitale de l'Algarve, où nous sommes montés sur le toit de la cathédrale afin d'apercevoir la ville et sa lagune.

Et oui, les plages de Faro, ne sont pour la plupart, accessibles qu'en bateau, seul transport pouvant traverser cette étendue plus ou moins marécageuse.

 rps20140901 233747

 

Une petite halte à la seule plage de Faro accessible en voiture avant de continuer notre collection avec celles réputées d'Albufeira. Elles sont difficiles à trouver pour qui n'est jamais venu, mais elles sont magnifiques.

D'abord Praia de Falesia:

 rps20140901 233827

 rps20140901 233913

Puis Praia Sao Rafael:

 rps20140901 234032

 rps20140901 233537

Attention, ces plages sont très prisées, les photos ont été prises entre 18h et 20h, d'où le peu de monde !

Partager cet article

Repost0

Accueil

Recherche

Thèmes